Espace-CPGERésumé/dissertation

Proposition de sujets de dissertation (1)

Thème de français-philosophie des CPGE scientifiques pour l'année 2021-2022: "L'enfance"

Oeuvres au programme:


                                         

Profils des oeuvres au programme de l'année 2021-2022 des CPGE scientifiques (thème: L'Enfance)

                                                               

Voici quelques citations qui s’inscrivent dans le cadre du thème de l’année 2020-2021: “La Force de vivre” et qui peuvent servir de prétextes à dissertations:

  1. « Les crises, les bouleversements et la maladie ne surgissent pas par hasard. Ils nous servent d’indicateurs pour rectifier une trajectoire, explorer de nouvelles orientations, expérimenter un autre chemin de vie. » 

Carl-Gustav JUNG)

  • Dans son ouvrage majeur, L’Éthique, Spinoza affirme que « chaque chose, selon sa puissance d’être, s’efforce de persévérer dans son être ».
  • « Une situation extrême renvoie à l’idée d’épreuve extrême qui plonge dans la souffrance et le malheur, poussant à bout les facultés d’adaptation ; enfin, l’idée de situation extrême renferme une dimension de violence en ce sens qu’il s’agit d’un bouleversement radical qui ébranle une vie et qui la précipite dans un abîme d’où il n’est pas facile de sortir. »

Gustave-Nicolas FISCHER, Le Ressort invisible, Survivre en situations extrêmes, éd. Dunod, 2014, p. 11.

  • « Le constat de la mort, la peur de la mort, la douleur du deuil (je me permets cette dernière lapalissade pour souligner l’étymologie de « deuil » qui vient de dol, douleur) sont vécus comme ce qui interroge le plus radicalement (c’est-à-dire à sa racine) notre vie et font d’elle un problème. »

 Pierre-Henry FRAGNE. Penser la mort et le deuil.

  • « La résilience, c’est l’art de naviguer dans les torrents… Le résilient doit faire appel aux ressources internes imprégnées dans sa mémoire, il doit se bagarrer pour ne pas se laisser entraîner par la pente naturelle des traumatismes qui le font bourlinguer de coups en coups jusqu’au moment où une main tendue lui offrira une ressource externe, une relation affective, une institution spéciale ou culturelle qui lui permettra de s’en sortir… »

Boris CYRULNIK, Les vilains petits canards.  

  • « L’épreuve vitale serait-elle finalement une chance ? Chance de mieux se connaître, chance de s’améliorer ? »

Héloïse LHERETE, Revivre après une épreuve.

  • « Mortels et conscients de l’être, nous sommes animés malgré tout d’une puissante force de vivre. »

Héloïse LHERETE, Revivre après une épreuve.

  • « En général, tout mal auquel nous ne succombons pas est pour nous un bienfaiteur. »

Ralph Waldo EMERSON, Essais de philosophie américaine.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top button
error: Le contenu est protégé !!

Nous avons remarqué que vous bloquiez nos publicités.

Soutenez Le Site et ses auteurs, qui œuvrent chaque jour à vous livrer un produit de qualité, en désactivant votre bloqueur de publicités.