Espace-CPGEProgrammes

Autour des “Contemplations” de Victor HUGO (Programme des CPGE scientifiques)

Thème de français-philosophie des CPGE scientifiques pour l'année 2021-2022: "L'enfance"

Oeuvres au programme:


                                         

Profils des oeuvres au programme de l'année 2021-2022 des CPGE scientifiques (thème: L'Enfance)

                                                               

Plan

I.  Notes sur la vie de Victor HUGO

II. Contexte des Contemplations

III. Structure de l’œuvre

I.  Notes sur la vie de Victor HUGO:

Naissance: Victor HUGO est né à Besançon, le 26 février 1802.
Etudes: il a fait des études de droit (pour faire plaisir à son père), puis il se tourne vers une carrière littéraire qui lui vaudra plusieurs prix littéraires dès 1819.
La vocation littéraire de Victor HUGO apparaît dès son jeune âge: il note dans un petit cahier, le 10 juillet 1816: « Je veux être CHATEAUBRIAND  ou rien » et c’est à l’âge de 13 ans donc en 1815, qu’il rédige son « Premier cahier de vers français » et à partir de ce moment, il ne cessera d’écrire.
Une famille d’écrivains
 
Les trois frères écrivent très jeunes : Abel des livres de théorie militaire, Eugène des poésies et des nouvelles, Victor des poèmes.
  À eux trois ils vont même rédiger tout le contenu d’un journal, Le Conservateur littéraire, qui paraîtra de 1819 à 1821.

Succès littéraires

– Victor HUGO s’est essayé à la plupart des genres littéraires:
   – La poésie: Les Châtiments, Les Contemplations…
   –
Le théâtre: Inez de Castro, Hernani…
   –
Le roman: Le Dernier jour d’un condamné, Les Misérables
– Il devient membre de l’Académie française en 1841 après quatre tentatives vouées à l’échec.
– Il est le chef de fil du romantisme (courant littéraire)

 Activité  politique:

– Victor HUGO est royaliste
– Il est élu du peuple (député en 1848)
– Il a appelé à l’abolition de la peine de mort, et de l’esclavage ainsi qu’à l’instauration du suffrage universel. Lequel suffrage fait, selon HUGO le citoyen:
                        « ce droit de suffrage, sans lequel le citoyen n’est. »

Evénements dramatiques

Le quatre septembre 1843, la jeune fille de Victor HUGO, Léopoldine,  et son mari (Charles VACQUERIE) se noient dans la Seine à Villequier au cours d’une promenade en bateau.

        HUGO sombre alors dans le silence et la dépression. 

– Le second drame, c’est la prise de pouvoir par Louis-Napoléon Bonaparte, devenu l’empereur Napoléon III.
– Élu président de la république en 1848, le prince président fait un coup d’état en 1851.
– Victor Hugo s’oppose frontalement au régime en place et  s’enfuit avec sa famille en Belgique. Il fait le vœu de ne revenir en France qu’à la chute dudit régime. Il attendra 18 ans.
– En exil à Jersey, puis Guernesey, il écrit sans cesse. C’est là qu’il rédige Les Contemplations.
– La défaite de Sedan entraîne la chute de l’empire et HUGO rentre à Paris, il y est accueilli comme un symbole de la république.
– En 1885, il s’éteint d’une maladie des poumons, et on lui fait des funérailles nationales.

II. Contexte des Contemplations (Livre IV et V)
1. Le contexte historique

– Sur le plan de la petite histoire, Les Contemplations de Victor HUGO doit, en grande partie, sa naissance à la mort de sa fille Léopoldine: la mort est, à certains égards, et l’inspiratrice du poète et la matière de plusieurs poèmes (Cf. Livre IV).   

Sur le plan de la grande Histoire, Les Contemplations couvre une partie importante de l’Histoire de la France: à la suite de la révolution de 1848 qui a accouché de la deuxième  République, Louis-Napoléon BANAPARTE s’empare du pouvoir par un coup d’Etat, le 2 décembre 1851 et remplace la République par l’Empire. En se soulevant contre ce coup d’Etat, HUGO se trouve contraint à l’exil.

2. Le contexte culturel
– 
Le recueil, Les contemplations, est représentatif du courant littéraire dit le Romantisme. Les représentants dudit courant accordent à l’expression des sentiments une place de choix, Ils cherchent l’évasion dans la nature, le rêve, le souvenirs (le passé)

III. Structure des Contemplations

Qu’est-ce que Les Contemplations
 – Contempler
– consiste à regarder longuement un objet qui mérite l’admiration.
– être absorbé par une pensée.
– Structure d’ensemble des Contemplations (voir la préface)

Structure du livre IV: Pauca meae

Poèmes SujetsContenus
3 premiers poèmesMariage et mort de LéopoldinePoèmes de l’adieu : le mariage et la mort deux visages de la séparation: le mari la mort ont ravi la fille à son père
4-9la nostalgie du bonheur perdu-Retour sur le bonheur et le quotidien. -L’amour filial: source de plainte et d’inspiration
10-13Méditations sur l’existence-Tentative de sonder le mystère de la mort – Tentative de communication avec la défunte
14-17Espoir et foi– Le poète, après la révolte et la colère, franchit une étape du deuil et accepte son sort. Remise en mouvement, reprise de soi et de la parole poétique

Structure du livre V: En marche

Poèmes Sujets Contenus
1, 2, 6, 8, 15, 19L’exil– Récit de l’exil
3, 7, 9, 26Politique et conditions de vie– Retour sur la proscription, le vécu misérable des gens
8, 11, 12, 17, 21, 23, 24, 25, 26Espoir,  paix de l’âmeLe poète renoue avec le monde, se ressaisit…

Annexe
Aide-mémoire en versification

–  La versification est l’ensemble de règles qui régissent l’écriture d’un vers.
– Un poème est généralement constitué de vers, regroupés en strophes.
– Un vers se découpe en syllabes qu’on appelle pieds.
– Les vers portent des noms différents selon leur nombre de pieds.
–  Le vers de 12 pieds : l’alexandrin.
 – Le vers de 10 pieds : le décasyllabe.
– Le vers de 8 pieds : l’octosyllabe.
– La strophe est un groupement de vers qui forme l’équivalent d’un paragraphe en prose.
– Les vers qui composent une strophe peuvent être réguliers (ils ont tous le même nombre pieds), on dit que la strophe est isométrique ; ou irréguliers, et la strophe est alors hétérométrique.
– Les strophes portent des noms particuliers selon le nombre de vers qui les composent :
– Strophe de trois vers : un tercet.
– Strophe de quatre vers : un quatrain.
– Strophe de cinq vers : un quintil.
– Strophe de six vers : un sizain.

Dispositions des rimes

– La rime est la répétition d’un même son à la fin de deux ou plusieurs vers.

– Les rimes peuvent être disposées de façons différentes dans chaque strophe:

  – les rimes suivies ou plates : a a b b
– les rimes croisées : a b a b

– Les rimes embrassées : a b b a


Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top button
error: Le contenu est protégé !!

Nous avons remarqué que vous bloquiez nos publicités.

Soutenez Le Site et ses auteurs, qui œuvrent chaque jour à vous livrer un produit de qualité, en désactivant votre bloqueur de publicités.